Parler des enjeux de l’alimentation à travers le cinéma !

À la Bibliothèque municipale de Lyon, 30 boulevard Vivier-Merle, 69431 Lyon Cedex 03.

L’objectif de cette table ronde est de proposer un regard décalé sur le thème de l’alimentation par l’entrée cinématographique. La nourriture, l’alimentation, l’art de la table, la gastronomie sont bien présentes au sein de la culture filmique comme en témoignent des oeuvres telles que La cuisine au beurre (1963), Charlie et la chocolaterie (2005), Julie et Julia (2009), Comme un chef (2011) et Les saveurs du palais (2012).

Sujet intarissable, les trois communications qui vous seront présentées empruntent chacune un angle d’approche spécifique. Tout d’abord, il s’agit d’analyser le repas en tant qu’acte politique avec le film Vatel ; puis, la seconde intervention démarre son étude par L’aile ou la cuisse afin d’illustrer les jugements gastronomiques ; enfin, Le fils de l’épicier explicite le lien social que permet l’alimentation.

  • Alexine Fontaine, doctorante en histoire : « Vatel, l’enjeu du pouvoir de la table » ;
  • Thimothée Fringans, doctorante en droit : « L’aile ou la cuisse, l’enjeu de la critique gastronomique » ;
  • Étienne Faugier, postdoctorant en histoire : « Le fils de l’épicier, l’enjeu du lien social ».

Quelles sont les façons de protéger les recettes de cuisine en France

À la Bibliothèque municipale de Lyon, 30 boulevard Vivier-Merle, 69431 Lyon Cedex 03.

Actuellement la cuisine fait recette du fait du phénomène de mode qui a envahi la France ces dernières années. Cette profusion culinaire de réinterprétation et de modernisation des recettes de cuisine peut amener à se poser la question de leur protection. Celle-ci peut se traduire par l’incription du repas gastronomique français au patrimoine de l’UNESCO ou par l’éthique du milieu des métiers de bouche mais ne seraient-ce pas à la culture et au droit d’être les pans de protection des recettes de cuisine?

  • Alexine Fontaine, doctorante en histoire : « Les recettes de cuisine sont-elles protégées culturellement ? »

Les recettes de cuisine sont dans l’histoire de l’alimentation une façon d’associer, de transformer un produit. Elles sont le reflet d’une identité alimentaire, représentantes par excellence d’un patrimoine gastronomique et culinaire français. Transmises à l’oral ou par écrit, disposent-elles cependant de mesures de préservation au même titre que d’autres éléments du champ culturel ?

  • Thimothée Fringans, doctorante en droit : « Les recettes de cuisine sont-elles protégeables juridiquement ? »

Le Droit français, dans sa situation actuelle, est-il en mesure d’offrir une protection aux recettes de cuisine ? Il s’agit d’étudier les différentes branches du droit de la propriété intellectuelle, les droits d’auteur d’une part, le droit de la propriété industrielle (brevets, marques, dessins et modèles) d’autre part, afin de savoir s’il est possible de parler de protection juridique des recettes de cuisine.