Esthétique urbaine

À la Bibliothèque municipale de Lyon, 30 boulevard Vivier-Merle, 69431 Lyon Cedex 03.

  • Louise Melin, professeure de philosophie : « L’expérience esthétique de la ville, quels enjeux ? »

L’esthétique est traditionnellement perçue comme un domaine subjectif et mineur de l’expérience humaine. Appréhendée à l’aune des enjeux urbains du XXIe siècle, elle semble là encore reléguée à un second rang, ou assimilée à un rôle simplement décoratif. Mais l’expérience esthétique urbaine ne nous indique-t-elle rien de plus fondamental quant à la façon dont nous habitons, transformons et pensons nos villes ?

  • Pierre-Damien Laurent, doctorant en histoire de l’art : « Place et faveur de l’esthétique dans l’habitat lyonnais au XVIe siècle »

À l’époque moderne la Ville subit les changements notables. Les modèles de villes idéales diffusés par l’imprimerie et inspirés de l’antiquité se recommandent par la généreuse proportion des voies, la rationalisation et la régularité de l’espace qu’elles consentent, la part accordée aux perspectives, la mise en valeur des nouveaux édifices. Qu’en est-il du Lyon du XVIe siècle ? Entre partis de construction privés et publics, la part allouée à l’esthétique, recluse entre exigences de commodité et de salubrité, connait-elle un essor significatif ?

  • Yannis Cosmas, doctorant en Sciences de l’information et de la communication : « Un bâtiment ancien, d’une beauté… »

L’esthétique d’un bâtiment peut-elle demeurer sans énoncer son objet présent ? Tel est le cas se posant au travers de la campagne de presse pour la création du musée de la Ville de Lyon à l’Hôtel de Gadagne, autour de 1900. Car il y avait alors un désir hérité de créer un musée pour promouvoir le bâti ancien de la Ville de Lyon, mais sans savoir où ce musée s’installerait. Il se trouva alors un groupe de militants avec à leur tête Félix Desvernay (1854-1917), pressenti pour devenir le directeur de ce musée, pour amorcer une réflexion à ce propos. Mais celle-ci n’aboutira qu’une vingtaine d’années plus tard (en 1921), après la mort de cet homme.

Nourrir la planète : la nutrition, garantie de santé ?

Le Collectif Confluence a organisé les rencontres préparatoires de la région Rhône-Alpes pour l’Exposition Universelle Milan 2015 « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». Plusieurs rencontres ont ainsi eu lieu en 2015 en région Rhône-Alpes pour mobiliser les rhônalpins, permettre la réflexion collective afin de participer de manière constructive à l’Exposition Universelle de Milan.

  • Rencontre préparatoire Milan 2015 : « Nourrir la planète : la nutrition, garantie de santé ? », le 14 novembre 2014 au pôle Alimentec, Bourg-en-Bresse.