Les morts d’Auguste : histoire et élaboration littéraire

À la Bibliothèque municipale de Lyon, 30 boulevard Vivier-Merle, 69431 Lyon Cedex 03.

  • Marion Bellissime et Pauline Duchêne, doctorantes en Lettres classiques. 

La mort d’Auguste, le premier empereur, et la prise de pouvoir de Tibère, son successeur, représentent un moment-clé de l’histoire romaine, car c’est alors que l’instauration du nouveau régime impérial fut véritablement actée, indépendamment de l’existence de son fondateur. Les sources littéraires qui nous les relatent sont au nombre de quatre, trois Latins et un Grec : Velléius Paterculus, Tacite, Suétone et Cassius Dion. Or, si elles se recoupent sur bien des points, elles diffèrent aussi sur beaucoup d’autres, de sorte qu’un examen détaillé soulève plus de questions qu’il ne procure de certitudes. Une sorte de « trame » se dessine cependant, à partir de laquelle nos quatre historiens ont fait des choix narratifs, pour raconter « leur » version de la mort d’Auguste. Plus que d’une tentative de détermination de la vérité historique, en effet, il s’agit de produire un récit qui corresponde à la façon dont chaque auteur a conçu cette transition, mais aussi qui entre dans le cadre plus large de leur projet historiographique : Velléius, le contemporain de Tibère, veut le présenter le plus favorablement possible ; Tacite, au contraire, cherche à le noircir dès le début de son règne et à le rapprocher de Néron ; Suétone tente de démontrer qu’Auguste a bien choisi son héritier ; Cassius Dion clôt un cycle politique commencé avec les guerres civiles de la fin de la République, en élaborant un parallèle rhétorique entre la mort de César, dernier homme fort républicain.

Groupe Cristal Crédit

Intelligence économique et stratégique

Le Groupe Cristal Credit se concentre à l’investigation et conseil dans la sphère financière. Ses consultants accompagnent des institutionnels dans l’analyse, la compréhension et le déploiement dans des contextes de fusions et acquisitions principalement.

Dans des milieux globalisés et interconnectés, la lecture des relations stratégiques se complique et les risques s’en trouvent multipliés à la défaveur des agissants. Aux fins de garantir à ses demandeurs transparence et viabilité découlant de règles nationales et internationales dans les échanges entre acteurs stratégiques, le Groupe Cristal Credit instruit, sur les sociétés et leurs dirigeants, des rapports.

Ce qui est observé, la fiabilité économique, les réseaux financiers, mais également les possibles malversations, fraudes, blanchiment et connexions irrégulières.

Le groupe prend racine à Lyon pour se déployer aux États-Unis d’Amérique, au Brésil, en Argentine, en Chine et au Panama avec pour appuis locaux, des représentants à Londres, au Sénégal, en Suisse, en Arabie-Saoudite, en Russie ou encore au Liban.

Ce qui conduit le Groupe Cristal Credit à promouvoir ce prix, c’est d’être originellement composé lui-même d’hommes et de femmes issus des universités et écoles françaises, enrichis d’origines et expériences étrangères et poursuivant parallèlement, des implications dans les sphères associatives ou caritatives ; partageant une émulation humaine et intellectuelle pour les défis d’aujourd’hui et de demain.

En soutenant le Collectif Confluence, le Groupe Cristal Credit a souhaité apporter son soutien à celles et ceux qui seront demain, des passerelles entre les continents et participeront à une meilleure compréhension des enjeux actuels et futurs.